• Contact Us
  • Contact Us

94% des participants

affirment que Landmark a marqué une différence profonde et durable dans leurs vies.

Articles sur Landmark

Le magazine Mayfair, par Amber Allinson, avril 2014

Le Landmark Forum affirme pouvoir transformer la vie de ses participants en trois jours seulement, rendant ainsi possible le futur dont ils ont toujours rêvé. Amber Allinson s’est inscrit aux Forum pour voir si la méthode fonctionne.

Je n’ai jamais été dans une salle aussi pleine et aussi silencieuse. Nous sommes 165 participants, assis en rangées dans un bâtiment à côté d’Euston. Beaucoup de participants semblent mal à l’aise – certains jouent avec leurs cheveux, leurs boutons, ou leurs manteaux. On attend tous quelqu’un pour nous diriger ou nous donner des instructions.

Et c’est exactement ce que Landmark fait depuis 1991, l’année de la fondation de la compagnie. Leur but est de fournir une méthode qui permettrait de réussir en tant qu’être humain – une éducation ontologique pour le monde moderne. Leur site web affirme pouvoir transformer la vie des participants en leur donnant accès à tout ce qu’ils pourraient désirer dans le futur, que ce soit la liberté, l’efficacité, le pouvoir, l’épanouissement personnel, la vitalité, l’expression personnelle, ou la tranquillité d’esprit. Plus de 2.2 millions de personnes ont tenté l’expérience.

Les diplômés du cours ont presque tous des commentaires positifs à faire. Une amie bien établie dans l'industrie de la mode affirme que « ce cours m’a sauvée », tandis qu’une autre amie maintient que c’est grâce à Landmark que rien ne l’arrête et qu’elle « ne fait pas de prisonniers. »

« C’est comme une sorte de poignée de main secrète parmi les personnes qui ont réussi », affirme l’amie impliquée dans la mode.

Je me retrouve donc dans cette salle, sous lumière fluorescente, avec un groupe de personnes d’âges variés, qui semblent toutes avoir besoin de réponses, ce qui me concerne.

Et si l'on demande aux participants de se serrer dans les bras ?

Jerry, notre animateur, commence le cours à 9h en s’asseyant dans une chaise sur la scène. Il est très confiant, extrêmement détendu, et drôle – il se décrit comme étant « un Juif avec de petits yeux et de grandes dents ». On dirait qu’il s’adresse à un ami proche, et non pas une salle d’étrangers mal à l’aise. La prise de notes est interdite – les participants doivent seulement prendre place et écouter l’animateur avec attention. « Vous y arriverez », Jerry nous rassure en parlant du moment de transformation souvent évoqué par Landmark. L’animateur utilise une analogie pour expliquer le processus. Comme des grains de maïs soufflé, les participants « n`éclatent » pas tous en même temps – ils font leurs « percées » personnelles un à la fois, quand ils sont prêts. Je décide immédiatement d'être un « bon grain » qui éclate rapidement, ce qui est probablement un signe révélateur.

Les trois jours sont longs et intenses – 15 heures par jour, avec deux courtes pauses et une pause plus longue pour le souper. L'animateur donne des devoirs à chaque pause et à la fin de chaque journée. La gestion efficace du temps est essentielle. À la fin de la première pause, les retardataires sont réprimandés. « 12h22, ce n’est pas 12h20 », affirme Jerry avec fermeté. « C’est un signe de paresse et vous gaspillez le temps des autres – on vous prépare pour devenir extraordinaire, alors respectez votre parole – en commençant par le temps ». Ce n’est pas facile, mais Jerry nous promet que l’effort en vaudra la peine à la fin du cours. L’animateur nous demande seulement « trois jours difficiles » pour transformer notre vie, ce qui semble être un échange équitable.

Même si Landmark affirme ne pas être affilié à d’autres écoles de pensées philosophiques, j’ai tout de même discerné plusieurs concepts associés soit au bouddhisme, à Freud, et même à l’intrigue de Citizen Kane (qui a été résumé pour nous pendant le cours). Jerry est tellement convaincu du potentiel de Landmark qu’il affirme même que la méthode pourrait mener à la paix sur terre. Ce qui est plus incroyable, c’est que je commence à le croire.

Mais pour prendre un nouveau départ, il faut tout d’abord faire face aux évènements de notre passé qui limitent notre potentiel. Au cours des trois prochains jours, notre animateur nous présente plusieurs idées importantes. Selon Landmark, toutes nos décisions sont basées sur notre instinct de conservation et notre désir de sauver les apparences. Nos mécanismes de défense se développent tôt dans la vie et sont responsables de beaucoup de nos décisions. De plus, il y a une plus grande préoccupation avec les apparences et le besoin « d’avoir raison » qu’avec leurs effets sur notre vie. Essentiellement, nous apprenons que notre passé a un effet réel sur notre future, et qu’on a tendance à répéter les comportements qu’on a appris par le passé. Landmark promet de faire en sorte que votre passé reste dans le passé.

Bref, qui aime bien châtie bien. Les 45 heures de cours font remonter à la surface toute une gamme d’émotions; même dans cette session composée essentiellement de Londoniens, qui sont normalement inhibés, les participants se mettent à partager leurs angoisses et regrets les plus intimes. Les participants ont l’opportunité d’aller sur la scène pour parler de leur vie, et Jerry ne semble pas perturbé par les descriptions de cas d’abus, de négligence, et bien pire encore.

Sans minimaliser les évènements marquants de la vie – qui peuvent être tragique dans certains cas, comme la mort d'un enfant –, l’animateur aide les participants à faire face à ces évènements pour ne plus être paralysés par le sentiment de culpabilité ou de regret. « Le problème, c’est qu’on rajoute une histoire à ces évènements – on croît que tout tourne autour de nous-mêmes. Votre père quitte le foyer familial et vous décidez que vous êtes détestable, votre patron vous met à la porte et vous décidez qu’on ne peut pas vous faire confiance – toutes ces généralisations sont ridicules. Et puis, vous allez trouver des manières de justifier ces impressions – vous allez vous répéter « pauvre de moi ! » jusqu’à ce que vous acceptez que ce sont des choses qui arrivent. Il existe plusieurs vérités, non pas une vérité absolue.

De plus, tout le monde adore avoir « raison » (et par extension, on aime que les autres aient tort), ce qui constitue un autre obstacle. L’animateur demande aux participants de se souvenir d’une situation dont ils se plaignent souvent – une mère qui s’immisce constamment dans leur vie personnelle, par exemple, ou un patron trop dominant. N’y a-t-il pas une partie de nous-mêmes qui prend plaisir à s’apitoyer sur notre sort ?

« Vous adorez avoir raison, n’est-ce pas ?! Vous ADOREZ ça », Jerry affirme avec force. « Votre père est parti, votre mère ne vous comprend pas – ce sont toutes des histoires que vous vous contez ! » Et qu’importe-t-il si vous avez parfois raison ? Jerry nous demande d’« en revenir ». Si vous êtes capable de régler le problème, faites-le. Sinon, acceptez la situation et passez à autre chose.

Ce sont des propos qu’on entend souvent, mais le contexte intense du cours et l’absence de distraction forcent les participants à faire face aux idées présentées.

C’est une expérience qui a un effet de nivellement sur les individus. Il y avait un mélange compréhensif de races, d’âges et de sexes dans le cours, mais chaque personne était limitée par quelque chose. Que ce soit la femme qui n’a pas parlé à sa mère depuis des années, l’homme à personnalité de type A paralysé par sa crainte de faire des erreurs, ou le couple sur le point de se divorcer à cause d’une dispute sans importance, chaque personne est plus mélangée qu’on penserait – ce qui est quand même rassurant. Avant chaque pause, l’animateur encourage les participants à appeler les proches avec qui ils sont en conflit.

« QU’EST-CE QUE VOUS ATTENDEZ ?! » C’est ce que crie Jerry après chaque pause quand les participants avouent qu’ils n’ont pas fait d’appels. Au cours de la fin de semaine, un nombre croissant de participants entament ces conversations difficiles, et le résultat est que tout le monde semble de moins en moins accablé. Les participants arrivent à rire de tous les problèmes qui semblaient inabordables deux jours auparavant.

J’ai remarqué des changements en moi-même après le Landmark Forum. Les ennuis au travail et les conflits amoureux semblent plus gérables. Je suis plus tolérante envers ma mère; le réflexe pavlovien qui faisait en sorte que je me sentais toujours critiqué a disparu. Maintenant je me rends compte qu’elle voulait peut-être simplement me raconter le mariage de telle personne ou la nouvelle maison de ma soeur. J’appelle maintenant mon père, et bien que je ne l’avoue pas, je me rends compte que j’ai enfin renoncé à la colère qui caractérisait notre relation depuis qu’il a quitté la famille il y a trois décennies. Je me sens plus détachée; ce qui est arrivé est arrivé et je peux toujours choisir de passer à autre chose.

Il y a des séances complémentaires qui servent de suivi au cours et qui aident les participants à appliquer les concepts du Forum dans la vie quotidienne. Les professeurs sont enthousiastes et inspirants. Je me demande même pourquoi je ne me suis pas inscrit au cours plus tôt. J’aurais ainsi évité de gaspiller des années à me plaindre de mon sort et à m'apitoyer sur moi-même.

« Est-ce que tout le monde connait Boris Johnson ? » nous demande Rachel, l’animatrice de notre séance complémentaire. « Imaginez ce que Londres aurait pu devenir s’il était un diplômé de Landmark. »

« Il ne viendra jamais », lance un étudiant dans la trentaine. Et selon la philosophie de Landmark, c’est sûr que cela n’arrivera pas si tout le monde décide à l’avance que ce n’est pas possible. Mais pourquoi pas, au fond ?

Et c’est surtout ça que je retiens de Landmark – cette approche à la vie qui demande toujours « pourquoi pas ? » Est-ce impossible de trouver un meilleur emploi ou un meilleur copain ? Est-ce impossible de changer le monde ? Il y en a qui le font.

Et d'après moi, un bon nombre de ceux qui parviennent à le faire ont suivi le Landmark Forum.

Landmark Worldwide

Avoir une vie extraordinaire
Redéfinir le possible

Inscrivez-vous maintenant