• Contact Us
  • Avis d'experts

    [Traduction de l'allemand en anglais, puis de l'anglais en français]

    Professeur Jürgen Hentze
    Psychologue

    Fachhochschule Frankfurt [Faculté de Médecine Frankfurt]
    Lunecorso 9
    60439 Frankfurt

    Frankfurt s/Main, le 17 septembre 1996

    Dr. B. Tremml, Esq., M.C.J.
    Martiusstrasse 5 II
    80802 München

    A la demande du cabinet d'avocats de Dr. Tremml & Partenaires, je soumets le rapport expert suivant concernant les cours de Landmark Education GmbH, Rheinstrasse 29, 60329 Frankfurt, auxquels j'ai assisté.

    Ce rapport expert est basé sur une analyse des programmes auxquels j'ai assisté et sur plusieurs documents mentionnés plus loin.

    Le soussigné a assisté aux cours suivants :

    - Le “Forum de Landmark” les 4, 5, et 6 février 1992 à Mainz, ainsi que la soirée finale le 8 février 1992.

    - Le séminaire de Landmark “Le Forum en Action” qui consistait en 8 séances pendant la période du 29 septembre 1994 au 29 novembre 1994.

    - Le “Cours avancé de Landmark” le 27, 28, 29 et 30 octobre 1994 à Frankfurt s/Main, ainsi que la soirée finale le 1 novembre.

    Ce rapport contient également une évaluation de la documentation donnée aux participants pour ce programme ainsi que pour la promotion d'autres programmes et pour les inciter à s'y inscrire.

    Ma mission dans ce rapport expert était de répondre à deux questions :

    1. Est-ce que les programmes présentés par Landmark Education peuvent être qualifiés comme appartenant au domaine des sectes, cultes et psycho-groupes ?

    2. Est-ce que les programmes présentés par Landmark Education peuvent être considérés comme séances de psychothérapie ?

    Le soussigné est professeur de psychologie, psychologue diplômé en psychologie clinique et participe à la formation des éducateurs sociaux à la faculté de médecine à Frankfurt s/Main.

    Les domaines de mon travail qui s'appliquent en particulier à ce rapport sont le travail d'éducation sociale avec des adolescents et de jeunes adultes dans tous les domaines qui y sont liés, mais en particulier dans le secteur du travail, de la santé et de l'éducation publique pour les jeunes et la formation des étudiants dans les méthodes de l'aide sociale et de la conduite de la discussion en appliquant les techniques de CARL ROGERS pour la délimitation de la psychothérapie de discussion. (Le soussigné est enseignant de la “Gesellschaft für wissenschaftliche Gesprächspsychotherapie e. V., Köln, Fachverband für Beratung und Therapie e. V.” [Société pour la psychothérapie de discussion, association registrée, Cologne, Association professionnelle de conseil et de thérapie, une association registrée.”)

    Résumé

    1. Les programmes présentés par Landmark Education peuvent certainement être différenciés de ceux qui sont proposés par des sectes, psycho-groupes et autres cultes.

    Du point de vue de la psychologie professionnelle, les gens qui présentent les forums sont capables d'inculquer un cadre qui paraît organisé avec rigueur, de lier temporairement les groupes - relativement homogènes - de participants pour les persuader à s'embarquer sur un chemin qui va les amener à vouloir acquérir de nouvelles attitudes positives et une nouvelle manière d'être par leur travail avec L. E. Les buts sont la propagation de concepts humanistes relativement diffus et la commercialisation de programmes de formation.

    Les caractéristiques de sectes, de cultes et de psycho-groupes, c'est à dire, où les participants sont menés aveuglement, sont influencés à “déléguer la responsabilité” (Müller 1988), à se retirer des processus de la société ou qu'ils aient tendance à vouloir fréquenter seulement certains groupes sociaux à l'exclusion du reste de la société, n'ont pas pu être observées et/ou détectées ne serait ce que dans un seul programme auquel j'ai assisté, ni dans les innombrables conversations que j'ai eu avec des participants.

    Dans la documentation que j'ai à ma disposition, Landmark Education démontre clairement qu'il s'agit d'une entreprise commerciale qui propose des programmes de formation. Faisant preuve d'ingénuité, dans sa documentation, l'organisation manque de se différencier spécifiquement des sectes, psycho-groupes et cultes. Cependant, cette différence est clairement démontrée aux participants pendant les cours. Les différents stades de la formation dans les forums et les autres programmes par lesquels ils progressent sont continuellement montrés comme étant liés au travail du participant, à son temps libre et à ses activités individuelles.

    Landmark Education attire les gens à leurs programmes en leur promettant qu'un progrès rapide dans le développement de la personnalité est possible et en les convainquant que la curiosité qui a été éveillée en eux, ou qui le sera, ne peut être satisfaite qu'en participant. Un niveau très élevé de compréhension personnelle et un engagement intensif de la part des dirigeants des forums créent un attachement très intense, mais seulement temporaire, à l'entreprise responsable des programmes. Le but est de motiver des personnes intéressées à s'embarquer sur un chemin qui, en passant par les programmes de L. E., mène à l'acquisition d'attitudes fondamentales et d'une manière d'être positives, qui seront décrites plus en détail dans ce rapport.

    2. Les cours proposés par Landmark Education ne peuvent pas être considérés comme des cours qui offrent une aide psychothérapique. Ils n'appartiennent ni à la catégorie de la psychothérapie de groupe, ni à celle de la psychothérapie individuelle.

    Du point de vue de la psychologie professionnelle, il peut être démontré que ce qui est proposé n'est pas d'une nature professionnellement psychologique - ce qui évidemment cadre avec la documentation promotionnelle. Il n'y a évidemment pas de garantie pour les promesses très larges qui sont dépeintes de façon très positive.

    La cérémonie d'introduction extrêmement rituelle donne l'apparence d'une unité de concept et de forme qui à la longue n'est pas maintenue. Chaque résistance intellectuelle ou pratique de la part des participants visant à passer à travers des règles établies du Forum de Landmark est permise. A cet égard, je n'ai pas observé et je ne me suis pas rendu compte d'une tentative d'expliquer ou de réprouver pour persuader des participants à suivre et à continuer à participer.

    L'animatrice du forum dirigeait les programmes d'une manière plutôt ingénue. Du point de vue psychologique, le répertoire rappelait celui d'une vendeuse formée aux techniques de sensibilité. Dans ce contexte, un haut niveau d'influence de la personnalité est mis en jeu. Cependant, il n'est pas possible d'obtenir des adeptes à long terme avec cette approche - et d'après moi, ce n'est pas l'intention. Les actions de l'animatrice du forum ne sont pas comparables à celles d'un gourou.

    Les efforts de la part de Landmark Education d'exclure de leurs programmes toutes personnes qui souffrent de troubles psychiques ou qui s'attendent à trouver une thérapie ou nourrissent des espoirs cachés à cet égard, sont évalués comme adéquats, responsables et réussis.

    Hypothèse

    Les cours proposés par Landmark Education sont à la disposition de tout le monde. Néanmoins, un nombre important des participants font partie des classes sociales généralement appelées la classe moyenne ou classe supérieure, au niveau d'éducation relativement élevé, c'est à dire, des gens venant de tous les domaines professionnels. Je n'ai pas observé de discrimination contre ou en faveur d'un groupe de société sous la forme d'un refus de permettre la participation aux programmes, qui par ailleurs sont vantés dans les brochures de publicité comme une offre générale aux personnes intéressées par le développement de leur personnalité. Ceci semble être plausible même pour une entreprise commerciale. (Je vais examiner plus en détail la stratégie très efficace pour éliminer des gens classés comme “malades psychologiques”, souffrant d'instabilité psychique ou ayant besoin de thérapie.)

    De l'expérience dans le domaine de l'éducation, il est aussi suffisamment bien connu que l'argent est un facteur déterminant pour certains éléments de la société lorsqu'il s'agit du choix d'un cours d'éducation à prendre pendant leur temps de loisir. Je crois qu'il est important de spécifier que les gens qui participent aux programmes de Landmark Education viennent principalement de la catégorie des citoyens émancipés et éclairés.

    C'est précisément de ce segment particulier de la société que vient le grand nombre d'abonnés aux magazines dans lesquels des conseils psychologiques sont demandés et donnés, la plupart du temps par des gens qui se disent professionnels. Ce genre de “tantines” ou de “tontons” de boîte à lettre est évidemment une épine dans l'oeil de nous autres psychologues professionnels, parce que ce qui se passe ici est une manière sans système d'aborder les problèmes de ceux qui cherchent des conseils (presque de façon anonyme) et sans suffisamment de communication dans les deux sens. Cependant, dans cette ère de médias démocratiquement organisés, il n'y a aucun moyen légal pour aller au-delà des frontières et les traîner en justice, à moins qu'ils ne prodiguent des conseils qui aient des conséquences négatives directes pour ces personnes. De petits bouts de “conseils psychologiques” tiennent davantage du folklore que du service par un professionnel. (Les services professionnels sont exercés par des psychologues DIPLOMES; cependant, à l'heure actuelle, comme d'ailleurs toujours, n'importe qui peut s'appeler psychologue! [mais pas psychologue diplômé])

    C'était précisément cet aspect qui a éveillé ma curiosité à l'égard des programmes proposés par Landmark Education GmbH. Je ne voulais pas seulement entendre parler de ces programmes par de tierces personnes mais - comme je m'occupe moi-même d'enseigner des méthodes de persuasion psychologique - j'ai voulu me rendre compte par moi-même de quelles méthodes alternatives à celles qui ont déjà fait leurs preuves dans les domaine de la psychologie sont sur le marché. Apparemment un grand nombre de psychologues et de psychothérapeutes réagissent de la même manière, sans parler de nombreux enseignants et éducateurs dans le domaine social. Un nombre particulièrement important de participants est recruté de ces groupes.

    Pourquoi serait ce le cas ?

    Bien que je ne souhaite pas trop m'éloigner de mon sujet ou couvrir trop de terrain, je dois attirer l'attention sur des phénomènes liés à des changements qui se passent dans notre société à l'heure actuelle, qui font que l'on puisse clairement discerner une insécurité générale au niveau de la famille, de l'éducation de “groupes d'un même milieu social”, des organisations chargées de l'assistance aux jeunes, des écoles, du marché du travail, des activités de loisir et dans la manière dont presque tous les groupes de la société dépensent leur argent, etc. Il est évident que cela pose des questions fondamentales sur le sens de ce phénomène et où cela va nous mener, auxquelles il va falloir trouver une réponse.

    Etant donné la situation actuelle dans notre société, c'est à dire une société qui comprend un degré énorme de craintes et de perplexité qui a été généré, des entreprises qui promettent de l'aide et qui offrent un chemin vers le soutien à ceux qui sont perplexes, peuvent être certaines d'être prises d'assaut par les clients - et également ou peut-être bien particulièrement par ceux qui cherchent une formation intellectuelle. Selon les brochures de publicité de Landmark Education, le forum promet un nouvel avenir aux participants, où

    “... des activités quotidiennes et des tâches de routine seront exécutées avec une nouvelle vitalité et un nouvel esprit d'enthousiasme et d'aventure.”

    Et encore :

    “Vous allez créer un environnement dans lequel le risque et le changement ne représentent pas un problème mais au contraire, seront accueillis comme une opportunité. Vous allez apprendre à surmonter des obstacles rapidement, raisonnablement et facilement.”

    Et enfin :

    “Vous serez capable de laisser le passé au passé, d'approcher l'avenir au-delà des limites de votre identité, un avenir qui est fait de ce qui est possible et non pas de ce qui a été.”

    Il me semble qu'essayer ainsi de projeter une image de l'avenir amène en particulier des gens intelligents et qui cherchent à améliorer leur personnalité, à succomber à l'espoir qu'à la place d'un traitement psychologique très cher, ils pourront raccourcir le chemin - et même ne serait ce que sous la forme décrite pour leur clientèle - dans le contexte de continuer une formation avancée dans le domaines des professions de soutien. Vus dans ce contexte, les programmes proposés par Land-mark Education sont attrayants.

    C'est une partie de la programmation de Landmark Education que lorsque à un point particulier dans le temps, les partici-pants trouvent que les programmes (1) valent la peine et (2) donnent aux participants l'espoir que certaines attentes individuelles pour le développement de la personnalité seront réalisées, c'est alors que les participants seront fortement encouragés à faire venir des invités à une “soirée d'information”. Landmark Education alors recrute de ce groupe quelques futurs participants pour un autre Forum. (Je reviendrai sur ce point dans ma critique finale.)

    Dans toute la documentation de publicité, prospectus ou brochures de plusieurs pages parlant du programme “Forum en Action” ou du “Cours avancé”, il n'y a pas la moindre indication que des sujets psychologiques pourraient être traités dans ces programmes. Il y est écrit que les questions et les “sujets” (voir ci-après) traités dans le Forum de Landmark “... ont toujours été l'essence même de la pensée et de l'action humaine.” A un endroit, il est même nié que ceci fait référence à des questions philosophiques, pour affirmer qu'il s'agit plutôt “... d'une enquête pratique concernant la vie de tous les jours.

    Ils disent que le Forum de Landmark est organisé comme un séminaire qui est conduit sous la forme d'un dialogue qui incorpore une méthode d'interrogation conçue pour provoquer un grand nombre “d'ouvertures”. On explique aussi que pendant le programme il y a une alternance entre des conférences et des discussions.

    “La structure est spécifiquement orientée vers la participation, avec un mélange de présentation de documents, d'interaction, de questions et de réponses, de séances de groupe et d'autres méthodes d'éducation pour adultes.”

    Pour revenir sur ce que je disais ci-dessus, je dois ajouter que bien que d'après Wilhelm Wundt, on peut tracer la psychologie académique - et donc, scientifique - jusqu'à ses débuts en 1845, même avant cette époque et jusqu'à ce jour, des méthodes d'éducation pour adultes ont été pratiquées par des psychologues qui n'étaient pas diplômés. Il n'y a aucun moyen de protection contre cela.

    Cela devient déroutant pour des personnes motivées qui ne sont pas de la profession et qui sont incapables d'apprécier les différences entre la psychologie académique établie et les programmes d'éducation sur le marché et qui sont proposés et conduits par des psychologues non diplômés. Cette confusion est répétée maintes fois à cause du fait que la même structure méthodique ainsi que la même terminologie conceptuelle sont souvent utilisées par les deux entités, alors qu'une autre matière et d'autres manières de travail et de procédures scientifiques exigent de différencier.

    Ainsi, il me semble que l'étape logique suivante serait d'examiner les matières pour déterminer à quel degré on “empiète sur les plates-bandes” du domaine de la psychologie scientifique.

    Des concepts uniques sont créés avec ingéniosité au Forum de Landmark, peut-être pour sauvegarder contre un empiétement sur le terrain “préservé” de la psychologie scientifique, ou pour l'exprimer en termes commerciaux: pour protéger le Forum d'être attaqué en justice.

    Les caractéristiques structurales d'interactions sont appelées “thèmes” au Forum de Landmark. Par le moyen d'exercices, qui relèvent d'une sorte de formation pour développer l'attention, on essaye de reconnaître et puis d'exploiter de façon pratique ces occasions pendant la discussion qui seraient un obstacle à la continuation de la discussion, plutôt que d'autres moments qui seraient aptes à promouvoir la poursuite de la discussion. Ce genre de thèmes utilisés par le Forum de Landmark sont :

    “L'ecoute toujours et deja la”, “cercle vicieux”, “numéro”, “formule gagnante”, “opportunité” et “percée”, tous des termes qui à leur tour ont une histoire révélatrice à raconter: La façon dont nous utilisons le mot “opportunité” disent les gens de Landmark Education qui écrivent les programmes (ce qui d'ailleurs sans équivoque confirme que les termes conceptuels ont un sens bien à eux et unique), “ne veut pas dire une nouvelle alternative, mais plutôt un domaine entièrement nouveau.” “... de cette manière, on peut créer un nouvel avenir qui est indépendant du passé.”

    En ce qui concerne “percée”, ils expliquent ceci :

    “Une percée est quelque chose de fondamentalement nouveau qui n'est pas prévisible à partir des circonstances présentes. Si vous saviez comment créer une percée, cela n'en serait pas une...”

    A ce point il devient clair qu'une autre raison de créer une terminologie séparée est de créer un lien entre une personne qui est potentiellement intéressée et une institution :

    Pour savoir, il faut participer - voilà le slogan.

    On s'attend de la part des participant intéressés, qu'il s'agisse d'hommes ou de femmes, qu'ils se soumettent à un processus et qu'ils permettent de se laisser convaincre, d'acquérir de nouvelles expériences et de connaissances de soi-même par le moyen d'un questionnement  pendant le Forum.

    Cela représente une offre de réaliser une mission à laquelle on ne peut pas objecter, parce qu' il me semble, en particulier concernant les groupes de participants décrits en quelques détails précédemment, il est évident que c'est une tentative “franche” d'éveiller la curiosité chez “le client”, de créer une tension et d'associer la satisfaction de la curiosité avec la participation. (D'autres faits et détails à cet égard seront présentés plus loin.)

    Maintenant, la troisième question qui reste à discuter, est ce qu'on s'attend à accomplir par ces séances de questionnement, qu'est-ce que les participants peuvent accomplir par le Forum, c'est à dire, qu'ont-ils à gagner.

    Le slogan dit: “Il n'y a pas de réponse, seulement une ouverture.” La raison de participer au Forum est d'apprendre “... comment confronter les risques et les exigences de la vie de tous les jours d'une façon dynamique.”

    Ici, les effets auxquels on arrive sont rapportés par les participants.

    Cela dépend des possibilités qui peuvent se présenter concernant le participant individuel pendant la période où le groupe entier progresse dans la matière aux multiples facettes du programme, et sur le bénéfice - en particulier le bénéfice inattendu - dont on peut se rendre compte après la participation, les différents individus développent des attentes différentes pendant le programme.

    Il y encore deux autres raisons pour expliquer pourquoi autant de gens se ruent dans les programmes de Landmark. D'abord le degré de qualité professionnelle des animateurs du Forum - à présent, deux femmes - et ensuite, le montant des prix pour la participation aux programmes.

    Pendant le déroulement du cours, les animatrices décrivent volontiers la “progression de leur formation” de leurs débuts comme participantes à leur position actuelle, et de cette manière poussent indirectement l'idée que les gens devraient reconnaître ça comme “l'opportunité” et devraient se donner du mal pour suivre ce chemin et arriver au but. Au cours du séminaire, les participants sont sollicités de manière répétée à s'inscrire à d'autres séminaires de Landmark Education. La matière du cours est conçue de manière à montrer que l'aptitude à la communication peut toujours être améliorée par un entraînement continuel au point d'arriver à atteindre une “facilité” égale à celle de l'animatrice du Forum.

    L'animatrice du Forum que je connaissais personnellement et l'animatrice du groupe et du séminaire ont spécifié plusieurs fois qu'avant, leurs domaines professionnels avaient été les banques et le travail d'ingénieur. J'ai toujours interprété ces remarques comme une sorte de promotion confidentielle, destinée à montrer que leur concept permettait le développement positif même dans des domaines qui ne sont pas liés à l'éducation.

    Le deuxième point concerne les prix. Fréquemment on pouvait entendre des participants venant d'autres secteurs économiques remarquer à quel point “les programmes valaient vraiment le prix”. D'après mes calculs, en comparaison avec ce qui se pratique sur le marché de la psychologie, l'offre de Landmark Education est vraiment d'un prix très raisonnable.

    Le déroulement des programmes

    1. La théorie établie de procédure

    On explique aux participants, qui ont entre 20 et 64 ans, qu'ils doivent absolument être à l'heure. La rigueur de ce règlement est alors entourée d'un grand mystère. Il semblerait que les horaires très structurés servent à sauvegarder chaque personne individuelle et son respect. Il ne serait que de cette manière que justice puisse être rendue à la signification et à l'importance de chaque personne dans le groupe qui compte 145 participants. Une fois que les participants ont été accueillis, on demande à chaque personne comment elle va. Ce qui intéresse le plus, est de savoir si la personne traverse des difficultes , si elle prend des médicaments, n'est pas sûre dès le départ de pouvoir faire face à l'horaire établi (dans un cas extrême on permettrait à la personne d'aller aux toilettes pendant une séance de travail, à condition que la personne souffre d'une faiblesse de la vessie, documentée par un certificat médical). Ces ritualisations extrêmes qui font un peu penser au comportement enfantin sont en fort contraste avec les encouragements fréquemment interjetés par l'animatrice du Forum (1) qu'on doit être totalement responsable de son comportement pendant le Forum et (2) en ce qui concerne le bien-être spirituel, émotionnel et physique de l'individu. Il m'a semblé maintes fois que l'animatrice faisait en sorte de provoquer les participants à s'exprimer, à résister et à déclarer leur désaccord.

    C'est alors que vient la “promesse” que les participants sont obligés à faire. Ici, on pouvait observer une situation très chargée de tension avec un niveau d'attente de la part des participants, qui à mon avis n'était pas en relation raisonnable avec le contenu :

    Promesse :

    a. Les plaques d'identification doivent toujours êtres portées.
    b. Il ne doit y avoir aucune communication entre les participants  pendant le Forum sauf par l'intermédiaire de l'animateur du Forum.
    c. Chaque participant doit promettre la confidentialité.
    d. Il est interdit de prendre des notes, des photos ou de faire des enregistrements.

    En rétrospective, tout ce que je pouvais tirer de ces rites qui prenaient beaucoup de temps, c'était qu'ils étaient de quelque manière liés à la théorie du sponsor, de sorte que ce qui plus tard deviendrait clair au participant, devait d'abord être vécu par le participant. Ceci est une caractéristique typique du processus d'éducation organisé selon les normes traditionnelles.

    Mon objection que :

    “... la structure de l'horaire du Forum était contraire à toute expérience empirique connue dans le domaine de l'éducation”, était accueillie par un sourire et la réponse que l'on devrait regarder les nouvelles expériences à gagner ici au Forum pendant les environ 45 heures qu'il s'agissait de couvrir en trois jours. De ceci on peut mesurer la nature sérieuse pour le corps de participants (équivalente à évaluation) de la mission de questionnement mentionnée de façon répétée, tel que le processus qui a commencé doit être compris. Dans le contexte de ce cas spécial, le sens de ces promesses doit être compris ainsi :

    a. Les badges servent à faciliter la communication; chaque participant peut s'adresser à d'autres participants. Par leurs réactions, l'animateur du cours maintient jusqu'au bout un moyen de contrôle sur qui est présent ou absent.

    b. La raison de la communication uniquement par l'intermédiaire de l'animateur du Forum est d'éviter que des participants puissent être intimidés par d'autres participants (des disputes dans les rangs tendent à créer des insécurités).

    c. L'échange d'information intime pendant le Forum doit évidemment être protégé et l'information (sur un participant) ne doit pas être répétée par d'autres participants à de tierces personnes. C'est également la raison pour interdire de prendre des notes, des photos ou de faire des enregistrements, ce qui par ailleurs de toute façon gênerait le dialogue.

    Il a fallu constater que les questions étaient surtout posées par l'animatrice, de sorte qu'une “instruction frontale” rigoureuse était pratiquée, tandis que par ailleurs toute réponse de la part du public était traitée avec l'attention appropriée.

    Des réponses incorrectes paraissaient particulièrement bien indiquées pour aider l'animatrice du Forum à progresser dans le contexte de la théorie et pour incorporer d'autres interrogations. Pour manifester leur accord avec des déclarations saillantes de la part de l'animatrice du Forum ou de participants individuels, les participants levaient le doigt ou la main. On comprend que dans le contexte du Forum, cette approche enfantine qui rappelle l'école élémentaire, sert de processus d'apprentissage et de moyen pour retenir l'attention soutenue de 145 participants pendant une période de deux heures et demie. Dans les très rares instants où quelqu'un s'endormait, la personne était réprimandée devant tout le monde. On lui disait de “respirer profondément” et de se remettre au travail avec les autres. Chaque fois que quelqu'un qui a été réprimandé réagit avec mauvaise humeur, on lui rappelle qu'il doit tenir sa promesse d'annoncer publiquement qu'il commence à être fatigué, de sorte qu'il soit de nouveau intégré dans le processus, c'est à dire “qu'il est de son devoir” de se remettre dans le processus.

    Comme alternative aux dialogues initiés par l'animatrice du Forum, on se sert d'exercices de groupe. Le but de ces exercices est d'examiner le sujet qui a été discuté à fond, de l'appliquer dans la pratique et de donner l'opportunité aux participants d'arriver à de nouvelles compréhensions.

    2. Le comportement de l'animateur du Forum


    Comme je l'ai déjà indiqué dans la section concernant la théorie de la procédure, l'animateur est au centre de toute activité. L'animateur agit, le public réagit. Ceci est rendu possible par la terminologie spéciale déjà mentionnée: Il faut d'abord introduire cet étrange (pour eux) jargon aux participants, ce qui les oblige à être extrêmement attentifs à cause de leur désir de comprendre ce jargon et de l'examiner. En conséquence, ils dépendent de l'animateur du Forum. Comme je l'ai déjà indiqué, les animateurs aiment provoquer la résistance, ce qu'ils peuvent alors incorporer dans la procédure et qui leur sert de matière à d'autres interrogations.

    L'animatrice du Forum était capable d'une performance extraordinaire, avait un répertoire complet et arrivait à capter l'attention totale des participants; elle savait aussi lancer des défis aux participants. Elle sentait que fréquemment c'est une bonne manière pour initier le contact en communication - ce que j'ai toujours trouvé moi-même. Son “don” était son extrême sensibilité lorsqu'il s'agissait d'une “situation sérieuse”: à chaque fois qu'il se passait quelque chose de fortement émotionnel, comme par exemple que quelqu'un pleurait à cause de souffrances d'une enfance très dure, de situations d'échec dans le travail, elle était pleine de compassion, de compréhension et de patience. Elle était immédiatement prête à continuer à discuter la question. Ceci était en contraste frappant à son comportement parfois presque autoritaire et a créé un climat de confiance qui permettait de “s'ouvrir” devant cette grande foule de gens.

    Quand les programmes étaient finis, j'ai parlé avec beaucoup de gens qui avaient été poussés par l'animatrice du Forum jusqu'à la limite pour qu'ils participent, pour les faire parler de leurs inhibitions. Chacun d'entre eux a exprimé sa gratitude et son appréciation de cette approche de la part de l'animatrice. Ils ne tarissaient pas d'éloges à son égard et disaient qu'elle avait su créer les conditions qui avaient permis une percée. L'animatrice rappelait maintes fois aux gens dans le Forum qu'elle “les respectait beaucoup.” On m'a aussi dit que de simples expressions comme :

    “Vous faites des progrès”, “vous pouvez en faire plus”, “vous êtes meilleur que vous ne le pensez” étaient vues et reçues comme un bon soutien par les participants.

    Les participants n'ont pas, après le fait, vu cette forme d'encouragement comme une tromperie, mais plutôt comme ce qu'ils avaient senti être la chose à dire dans la situation donnée.

    L'animatrice du Forum a parlé un peu de ses propres expériences, ce que j'ai classé dans la catégorie de ce qu'elle entend probablement par “apprentissage par l'exemple”. Pendant les pauses, d'autres participants trouvaient ça “extraordinairement humain” et disaient que ça créait de l'intimité et de la confiance.

    3. La progression contextuelle


    Pour des psychologues de formation académique c'était informatif, mais en même temps ça rendait impatient de suivre le développement fortement individualiste de la théorie par l'animatrice du Forum. Nous savions déjà par les fascicules donnés par Landmark Education que la théorie n'était pas attribuée à une collection solide d'auteurs.

    Dans certains de ces petits fascicules d'information, fréquemment l'occasion est saisie de citer “des penseurs avertis” (la plupart du temps du passé). En enrichissant cette documentation de citations probantes de gens comme José Ortega Y Gasset, Albert Schweitzer, André Gide, Mahatma Gandhi, Martin Luther King Jr. et C.W. Mills, Landmark Education cherche à communiquer un air de responsabilité, tel qu'on le voit souvent dans des fascicules de mailing de la part de distributeurs douteux. Le fait qu'on ne nomme pas d'auteurs spécifiques ne peut être que dans le but d'éviter que par la suite des participants individuels, cherchant à aller plus loin, puissent lire ces textes.

    La mystification quant aux origines de la théorie du programme suscite évidemment de la spéculation de la part de bon nombre de participants qui en discutent pendant les pauses.

    J'ai trouvé beaucoup d'idées similaires à celles promues par Landmark Education comme concept de base dans des textes écrits par le R. SMOTHERMON, M.D., par exemple. “Handbook for the Third Millennium” [Manuel pour le troisième millénaire], 1991, Bielefeld, et “Transformation instead of Change, Technology of Self-Liberation” [Transformation au lieu de changement, technologie de la libération de soi-même], 1991, Bielefeld. J'ai mentionné cette source à l'animatrice du cours et elle a déclaré: “La théorie ne vient pas uniquement de cet auteur mais également de beaucoup, beaucoup d'autres.”

    Ceci était suivi par des éloges à l'égard du créateur original de la théorie, EHRHARDT, et de son érudition considérable et sa connaissance de la philosophie du sud-est asiatique.

    Comme je l'ai déjà mentionné, un niveau élevé de concepts uniques semble avoir pour résultat une attention très concentrée de la part des participants et de les lier dans un désir commun de chercher à comprendre.

    Le lecteur peut se faire une idée des termes utilisés dans le Forum en analysant un terme qui peut vouloir dire beaucoup de choses très différentes. Une fois qu'un vaste nombre de sens et d'interprétations ont été contribués et examinés par les participants, l'animatrice du Forum va décider au tableau noir, quel est le sens correct qui va être utilisé pour les besoins du Forum.

    De cette manière, la déclaration de base est établie, c'est à dire, qu'il s'agit ici d'une “investigation de l'existence humaine”. Les “discussions” qui sont conduites au Forum servent à l'expansion du répertoire de terminologie de chacun, tout en permettant au même temps aux participants d'exprimer leurs propres idées. Ils ont l'opportunité d'apprendre à réfléchir sur des incidents de leur propre vie ou d'en rafraîchir la mémoire dans les exercices de partenaire mentionnés ci-dessus.

    D'après ce que je comprends, de nouvelles perspectives qui vont de bribes de sagesse à des conseils pratiques de la vie sont expliquées dans le processus. Elles sont ensuite accentuées sous forme condensée avec grande finesse par l'animatrice du Forum :

    Ecoute toujours et deja la  doit attirer l'attention sur un “filtre” par lequel nous percevons la personne en face. Cependant, ils disent qu'en fait il s'agit ici d'une interprétation des choses qui composent la réalité. Le fardeau qui vient de vivre dans une “interprétation de la vie” qui est “toujours déjà” présente dans l'imagination est exprimée.

    “Cercle vicieux” veut dire la même manière d'agir que les gens utilisent toujours “quelque soit les tentatives infructueuses et repetees ou les gens essayent de changer”. Par exemple, certaines décisions de nos parents déterminent “comment le présent monte en nous.”

    “Acte” décrit d'être piégé par une plainte qui est tout le temps ressassée, dont on se sert pour justifier “de vivre d'une certaine manière”. Ils disent que ceci est la source qui nous “prive de la satisfaction et de la joie”.

    “Formule gagnante” veut veut dire un mécanisme agit comme défense contre une menace de notre existence qui date de la petite enfance, sur lequel nous avons fonde notre identité. Bien qu'il soit vrai qu'aux yeux des autres nous aurions “l'air bien et d'avoir du succès”, de nous servir de cette formule nous empêche d'avoir une vie “satisfaisante”.

    “Possibilite” veut dire qu'un nouveau domaine s'est ouvert pour une personne par le moyen de la création d'une nouvelle connexion à son identité. Ceci est sensé vouloir dire que les gens peuvent réellement se séparer de leur passé, par le fait qu'ils possèdent “l'histoire de leur vie” et (en l'acceptant) ne se laissent pas retenir par cela. Donc, on devient libre de créer son propre avenir, un avenir qui ne dépend pas du passé.

    “Percée” et “Ouverture” sont les véritables phénomènes qui constituent la base de toute la théorie: une percée n'est pas prévisible vu les circonstances actuelles (voir ci-dessus). C'est quelque chose de fondamentalement nouveau, dont nous ne sommes pas conscients. Par ceci un “tournant dans la vie d'une personne” peut arriver. Les cours de Landmark Education sont conçus “... pour rendre possible une percée dans la qualité humaine, en créativité, satisfaction et réalisation de soi-même.” Les participants peuvent apprendre “non seulement à transformer la qualité de leur propre vie mais également à trouver des opportunités pour contribuer à la vie des autres.”

    Pendant le Forum en Action en particulier, le groupe passe une soirée entière à apprendre ce que cela veut dire “contribuer à d'autres”. Ici, la communication est placée dans le contexte de coopérer avec d'autres par le moyen de services et de don de soi.

    “Opening” doit décrire l'autre qualité qui, à la place de réponses, de conseils ou d'autres règles peut être atteinte en réponse aux questions, par exemple, l'acquisition de nouvelles manières de regarder les choses, c'est à dire, des manières qu'on ne pouvait pas imaginer avant et dont on est capable. C'est ainsi qu'on transforme “des idées en action effective.”

    D'après mes recherches, les animatrices du Forum font face aux “suspicions concernant des sectes” de différentes manières. Par exemple, dans le cours avancé cela fait partie du répertoire de Grace Pampus de prendre l'offensive lorsqu'elle aborde ce sujet. Ce n'est qu'à cause de l'intérêt aigu exprimé par les participants que l'histoire de tentative de discrimination, et dans un cas, d'identification avec Church of Scientology a été abordée, histoire qui d'ailleurs peut être tracée jusqu'à ERHARDT. Les participants ont manifesté leur incrédulité, leur étonnement et indignation face à la tentative de la part des églises et du Ministère pour la Jeunesse, Famille, Femmes et Santé (de l'époque) d'associer le travail d'éducation dans les forums avec une activité sectaire. La teneur de leur pensée était claire :

    “Il n'y a rien à cacher ici. Le public doit être mis au courant.”

    Ils ont demandé à l'animatrice du Forum d'encourager le conseil de direction à activement “entrer sur le terrain” en public et à se défendre par le moyen des médias. Elle disait, presque en s'excusant, que le conseil de direction était déjà en train de réfléchir sur la question.

    4. Les activités des participants au Forum


    L'atmosphère au Forum alternait fréquemment entre des périodes d'attention soutenue, pendant lesquelles l'animatrice du Forum parlait, et des périodes de gaieté détendue, où de manière presque compétitive on relatait des anecdotes et des exemples biographiques en dialogue entre les participants et l'animatrice du Forum, pour décrire le phénomène de “se prendre les pieds dans don propre tapis”, c'est à dire reconnaître des inhibitions. Fréquemment on faisait part d'expériences passéesdans une ambiance joyeuse, en dépit des épisodes de grande intensité émotionnelle de la part de certaines personnes relatées plus haut.

    Pendant les pauses je pouvais fréquemment sentir de la jalousie envers des personnes “qui étaient dans le coup”, à cause de l'opportunité qu'avaient ces personnes d'arriver à une “ouverture”, et j'ai pu voir que des personnes timides étaient encouragées à agir de même. Cependant, je n'ai jamais eu l'impression que quelqu'un ait perdu le contrôle de lui même ou ait fait des choses qu'il regretterait plus tard. Ceci ne va absolument pas de soi, connaissant l'effet maelström que de petits groupes peuvent avoir à l'intérieur de groupes plus larges. (J'ai appris à connaître ça dans le secteur de la psychologie de publicité et de stratégies de marketing où des groupes de pression s'en servaient intentionnellement.)

    Il me semble que la structure générale de Landmark Education pour recruter des participants pour d'autres forums et /ou le cours avancé n'est pas sans problèmes. Comme je le disais avant, c'est une partie de la théorie que ceux qui sont présents sont très fortement encouragés à exprimer leur succès et leurs propres sentiments de fierté de leur “développement de soi-même” en recrutant d'autres et à les inviter à la soirée finale. Ce “service” est honoré par des félicitations publiques dans le Forum (commenté et applaudi).

    Il me semble que nous avons ici une concurrence classique de matière pédagogique et de commercialisation. Cependant, je n'ai pas observé, ne serait ce qu'une fois, qu'il y ait eu des sanctions à l'égard de personnes qui refusaient de servir de cette manière ou qu'on ait exercé de la pression sur quelqu'un. Il me semblait plus probable qu'à cet égard on se fiait davantage à des influences internes: Ceux qui n'ont pas amené un invité, c'est à dire qui n'avaient pas participé dans le processus de recrutement de nouveaux membres potentiels, ne participent pas au rite d'appréciation. Cela semblait avoir affecté les gens comme s'ils n'avaient pas fait leurs devoirs et devaient s'excuser de leur échec.

    5. Le système de sécurité de Landmark Education


    Avant d'assister au programme, c'est à dire immédiatement après l'inscription et le paiement, un questionnaire est envoyé aux personnes intéressées et qui doit être rempli. (C'est sur la base des réponses que le contact téléphonique est fait par des associés de Landmark Education). Le but de ce questionnaire est d'avoir des informations sur les problèmes psychologiques et /ou physiques qui ont pu se poser dans la vie des gens, pour permettre d'évaluer à l'avance ce que la personne recherche et attend, et ce qui est très important, de reconnaître et explorer dès le départ tout désir de psychothérapie, pour que le cas échéant, on puisse refuser la participation.

    A cet égard, j'ai observé une tendance à être extrêmement pointilleux. Quelques participants m'ont dit qu'à cause de cette interrogation, ils avaient regretté d'avoir mentionné une thérapie qui avait eu lieu bien des années plus tôt. La tendance était d'exclure ces personnes de la participation.

    Immédiatement avant le début du Forum - comme je l'ai déjà indiqué - on demande à tous les participants comment ils se sentent, si on est indisposé, souffre de douleur et /ou prend des médicaments.

    Je ne l'ai pas observé personnellement, mais j'ai appris de source crédible, qu'à ce point du programme il arrive à l'occasion qu'une ou deux personnes soient exclues de la participation. (Leur argent est immédiatement remboursé.) Ceux qui m'en ont informé étaient seulement étonnés de la façon simple et rapide dont ça s'est passé.

    A chaque Forum il y a des psychothérapeutes dans les coulisses, qui sont prêts à intervenir. Il faut faire en sorte que sur un simple coup de fil, un professionnel soit là dans l'heure pour assister une personne qui se trouve en difficulté suite à des problèmes psychologiques.

    On m'a demandé plusieurs fois d'être disponible pour ce “service de garde”. Par la suite, l'animatrice du Forum me contactait par téléphone. Le service est gratuit, mais est récompensé ensuite par de grands remerciements. Mes idées en ce qui concerne une rémunération ont été accueillies avec grand étonnement. Quand j'ai essayé de découvrir combien de fois on avait besoin de ce service de garde, j'ai appris par plusieurs personnes crédibles que “... au cours des dernières quatre années ce n'était jamais arrivé.”

    Evaluation générale :


    Landmark Education est une entreprise commerciale qui offre de la formation dans le domaine de l'éducation. En conséquence, Landmark a un but clairement défini de persuader des participants au Forum de participer à des programmes additionnels. Les soirées d'information me paraissent très peu claires; il est évident qu'il s'agit de programmes de recrutement qui sont conçus pour inciter les gens presque au point de compulsion à se décider à s'inscrire au Forum de Landmark Education.

    Par le moyen de la structure fortement ritualiste de la technique, par des moyens d'une intensité extraordinaire, et par le moyen du comportement de l'animatrice du Forum et de ses assistants qui servent de modèles, les participants sont temporairement conditionnés à suivre des ordres. Pendant le déroulement du programme, les participants peuvent voir que toute forme de résistance est possible, mais que cela ne réussit pas.

    Les processus qui sont basés sur la théorie des séminaires ont une grande attraction par le fait que grâce à eux, une personne peut réaliser de nouveaux succès et des percées dans le développement de la personnalité sans passer par les procédures ennuyeuses exigées par la psychologie professionnelle. Cette offre de Landmark Education semble le moyen idéal pour éveiller, en particulier chez des gens qui cherchent à continuer leur formation et qui sont prêts à investir de l'argent pour continuer à se développer, suffisamment de curiosité pour être aussi nombreux à vouloir participer dans ces processus. L'ambiguïté des processus effectués dans le cadre de cette théorie, les auteurs non identifiés, la présentation extrêmement spéciale et unique, l'intensité totalement persuasive du travail, ainsi que les activités inhabituelles de l'animatrice du Forum semblent créer temporairement un lien entre les participants. Je n'ai pas détecté la présence de disciples ou d'adeptes de l'animatrice du Forum ou des sponsors du programme. L'animatrice du Forum acceptait des efforts de résistance qu'elle incorporait dans le programme. Des comportements de délimitation étaient respectés.

    L'animatrice du Forum ou l'animateur du séminaire dans le séminaire avancé répondaient aux problèmes évoqués par les participants en les “envoyant” à leur lieux de travail et aux endroits où ils passaient leur temps de loisir “pour être en communication” afin de “contribuer” à d'autres personnes. Il est sensé être possible par le moyen d'un apport positif d'influencer d'autres gens positivement dans le sens des conceptions d'une image humaniste non identifiée.

    L'ambiance qui régnait parmi les participants souvent me faisait penser à un cours de formation de vendeurs dans le secteur de la publicité. Il régnait une atmosphère de bonne humeur détendue. C'était d'ailleurs la raison principale qui a permis à un grand nombre de participants de s'ouvrir et de parler de leur propres problèmes affectifs, biographiques et actuels devant un groupe de gens aussi large. On assurait sans arrêt aux participants individuels que leurs contributions étaient acceptées comme valables et qu'elles représentaient un gain pour tous les participants.

    Des questionnaires aux coups de téléphone de confirmation avant la participation aux forums jusqu'au rite des tests au début des programmes, on essaye d'assurer que personne qui espère une thérapie ou qui souffre de troubles psychiques ne sera admis à participer. Il y a un service de garde d'un psychothérapeute pour assister des participants qui pourraient être en crise à cause de leur ouverture émotionnelle. J'ai appris qu'on n'avait pas fait appel à ce service pendant les quatre dernières années.

    Evaluation finale


    Les programmes de Landmark Education sont des programmes commerciaux accessibles au public dans le domaine de l'éducation. Tout participant est libre d'arrêter sa participation à n'importe quel moment. Personne n'est poussé à participer, à s'ouvrir ou à progresser par les étapes de l'enseignement. On n'essaye pas d'influencer qui que ce soit à accepter une idéologie particulière ou à ignorer des valeurs ou des standards sociaux, deux caractéristiques qui identifient des sectes, des cultes et psycho-groupes. Bien au contraire: dans les forums il s'agit d'une image humaniste non identifiée de l'homme. On examine les expériences de la vie de tous les jours des participants et armés d'une nouvelle et positive attitude de base, on essaye de former une connexion aux développements positive dans les relations avec d'autres à l'avenir.

    Ce n'est pas l'intention des programmes de Landmark Education d'offrir un traitement psychothérapeutique. Des participants qui recherchent quelque chose de semblable sont simplement exclus. Les programmes que j'ai appris à connaître ne correspondent pas aux conditions formelles ou contextuelles qui sont exigées dans le domaine de la psychologie professionnelle pour des offres de traitement psychothérapeutique.


    Bibliographie :
    Goffman, E. : 1967, Stigma. Über Techniken der Bewältigung beschädigter Identität, [Techniques du traitement de troubles de l'identité], Frankfurt.
    Hilse, J. : 1988, Sympathy for the Devil? Jugendliche und Okkultismus, [Sympathie pour le diable? Les jeunes et l'occulte] Jugendforum 10/9/1988

    Müller, U. : 1989, Ich bin die Reinkarnation von Mickey Maus [Je suis la réincarnation de Mickey] dans Müller et Mucha, R(Hg.) : Okkultismus - ein gesellschaftliches Problem? [Occultisme - un problème de société ?]

    Professor J. Hentze

    Landmark Worldwide

    Avoir une vie extraordinaire
    Redéfinir le possible

    Inscrivez-vous maintenant